Les petites magouilles cachées de Philippe Germain

On sait qu’on a un président du gouvernement de gouvernement pas très net…

On nous a communiqué une petite enquête sur une de ses magouilles qu’il organise en utilisant des fonds publics.

Certains savent peut-être que M. Yann Devillers, qui était bien dans les petits papiers de Philippe Germain, a été collaborateur au gouvernement jusqu’en mars 2016. Ce monsieur, ancien cadre B de la DITTT avant d’être bombardé membre du gouvernement Gomés de juin 2009 à février 2011, a été embauché ensuite comme collaborateur dans le gouvernement Germain avec une rémunération de 800 000 frs. On peut déjà constater que cette rémunération est sans commune mesure avec la rémunération d’un cadre B de la fonction publique territoriale, mais surtout elle va complètement au-delà de la grille qui cadre la rémunération des collaborateurs du gouvernement…

Quand on se rappelle le tintamarre qu’a fait Germain lors de son arrivée à la présidence du gouvernement sur les conditions de rémunération des collaborateurs de Cynthia Ligeard, ça laisse songeur… Toujours pareil : il est toujours plus facile de regarder la paille dans l’œil du voisin, plutôt que de regarder la poutre qu’on a dans le sien…

L’affaire aurait pu s’arrêter au départ de M. Devillers du gouvernement en mars 2016 (voir l’arrêté) si elle n’avait pas eu de prolongement jusqu’à Maré… On ne sait pas bien ce qui a conduit Yann Devillers jusqu’à la mairie de Maré (peut-être sa connivence avec l’actuel maire de Maré), toujours est-il que le bonhomme est payé désormais 1,1 million par mois. Cette somme pesant lourdement sur le budget de Nengone, le maire de Maré est allé négocier, directement avec Philippe Germain une aide financière pour l’aider à payer l’ex-collaborateur. Philippe Germain a donné son accord et octroyé fin 2016 une subvention de 15 millions dans le cadre du fameux (fumeux ?) programme Pulse, dans l’objectif affiché de construire des toilettes dans les tribus de Maré (???). Rappelons au passage que le programme Pulse avait soi-disant la vocation de soutenir les entreprises et l’économie calédonienne, impactée par la crise économique…

Bien entendu, la subvention a été versée et aucune toilette n’a été construite, cette somme ayant essentiellement servi à rémunérer l’ex-collaborateur du gouvernement…

Cette affaire pose tout de même de vraies questions. Pourquoi Philippe Germain persévère-t-il à assurer à M. Devillers de si confortables revenus ? Copinage ? Chantage ? L’affaire mérite d’être creusée…

Arrêté YD

112952 Total des vues : 75 Vues aujourd’hui :
Total 12 Votes
10

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?

2 Commentaires

  1. C’est dans la droite ligne de la politique de Ph.Gomés dont beaucoup ont oublié qu’il fut amnistié, après les événements, des détournements de fonds publics qu’ils avait commis à l’ADRAF.
    C’était déjà des histoires de copinages et dans ce genre d’affaire : je te tiens, tu me tiens, par la barbichette …

    0

    0
  2. Le peuple devrait se mettre en marche pour tout bloqué et changer cette réalité, créer une révolution pour mettre en poste des personnes qui ont un réel engouement pour changer les choses et partager tout et d’arrêter de mettre en avant l’argent dans toutes les réflexions qui concerne notre société et surtout que nos institutions sont et représente vraiment la couleur du pays pour que les intérêts de chacun soit le mieux défendu et que l’intérêt du peuple passe avant cel de l’argent et des lobing des multinationales. Pleins de mesures peuvent être prix et la première serait de donner une nouvelle grille salariale a nos élus qui serait revue a la baisse et mieux répartie suivant le travail fourni pour le bien de la société. Usant de notre droit de citoyens pour remettre en cause ces salaires explosifs ainsi que retiré le statut d’élu a certains. Merci

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*